3 mythes (faux) sur les cheveux

Classé dans : Beauté | 0

Voici 3 mythes sur la santé et la beauté des cheveux qui sont faux et quelques conseils pour prévenir et combattre les problèmes les plus courants.

Comme pour toutes choses, les cheveux ont aussi leurs mythes. Combien de conseils nous ont appris nos grands-parents, nos parents et nos amis ? Et combien d’astuces (pas toujours efficaces) nous avons également essayé pour se débarrasser des premiers cheveux blancs, des pellicules ou de lutter contre la chute prématurée qui affecte de nombreux hommes, même pour les plus jeunes. Puisque nous traitons avec succès la santé et la beauté des cheveux des hommes, nous aimerions vous expliquer pourquoi les conseils les plus courantes qui sont dites sur les cheveux sont souvent fausses.

Si vous trouvez des cheveux blancs, arrachez-les !

Nous l’avons tous fait (pour ceux qui ont déjà eu des cheveux blancs) : lorsque les premiers cheveux gris sont apparus parmi nos cheveux colorés, notre mission principale était pour tous de les retrouver et de les couper, confiants que ce geste, transmis depuis des générations, nous empêcherait par magie de blanchir prématurément. Malheureusement, cela ne fonctionne pas comme ça, au contraire, arracher les cheveux quand ils commencent à devenir blanc/gris ne fait que les éclaircir davantage. La seule solution contre le blanchiment précoce est de les mettre en avant ou de ce faire une teinture complète.

Mettre des chapeaux, rend chauve

Amateurs de chapeaux et de casquettes, ne vous inquiétez pas : le port de chapeaux ne peut pas provoquer la perte de cheveux. Pour endommager les cheveux, il faut en porter un toute la journée et tous les jours. Portez donc tout ce que vous voulez, mais faites attention à ne pas choisir de chapeaux trop serrées. Il faut penser à aérer vos cheveux le plus possible, penser à enlever votre chapeau en intérieur par exemple. Pour travailler vos cheveux je vous conseil de suivre les indications de lajupeculotte.fr

Les pellicules sont uniquement dû à la déshydratation

Les pellicules sont causées par une levure, connue sous le nom de malassezia furfur, qui vit normalement sur notre cuir chevelu, mais peut proliférer et déclencher une réaction inflammatoire. Cela provoque un décollement irrégulier de la couche superficielle de votre peau, ce qui entraîne une desquamation abondante qui n’a rien à voir avec la déshydratation. Pour vraiment guérir, vous devez rétablir l’équilibre à l’aide de produits spécifiques.